Spécialiste de l'assurance immeuble

L’actualité de l’assurance immeuble N°18

Quand les copropriétaires s’en mêlent…

La renégociation de la police d’assurance de la copropriété suscite des vocations fréquentes chez les copropriétaires, soucieux d’alléger leurs charges.

Il est malheureusement difficile de comparer les contrats : tant les garanties que les exclusions sont très différentes, dans leur rédaction comme dans leur montant, d’une compagnie à l’autre.

S’il est facile de confronter les montants des cotisations et des franchises, il est plus malaisé  d’apprécier les évènements couverts.

L’analyse des clauses et la hiérarchisation des extensions de garanties, par exemple sur les dommages immatériels, s’avèrent complexes.

Une offre formulée par l’assureur d’un copropriétaire a priori attractive, peut être également   entachée de nullité, spécialement dans deux cas :

  • les antécédents de sinistres n’ont pas été déclarés ou sont inexacts,
  • le risque n’a pas été vérifié par la compagnie.

Cette analyse comparative doit donc être validée par un professionnel, sous la responsabilité du syndic : malgré une économie de prime apparente, un nouveau contrat peut s’avérer lourdement préjudiciable pour la copropriété, surtout en cas de sinistre grave.

Merci à M.Richard Jung qui nous a soufflé l’idée de cet article.


24/01/2014 - Actualités, Lettres d'information